Télécharger Google Chrome

http://tools.google.com/chrome/?hl=fr

Ça y est,  Google Chrome est finalement sorti hier soir, vous pouvez le télécharger depuis la page dédiée : Google Chrome.

La première impression est bonne, l’interface fluide et la machine virtuelle javascript permettent un rendu excellent et une expérience utilisateur vraiment enrichissante.

En tant que développeur, j’aime particulièrement l’inspecteur (clic droit sur une page et « Inspecter l’élément ») qui, un peu comme Firebug sous Firefox,  permet de debugger un style, ou un javascript, de parcourir le DOM, de contrôler le poids et le temps de chargement de la page…
C’est encore perfectible car un peu lent mais ce n’est qu’une beta !

Un test plus en profondeur viendra d’ici peu.

En attendant, un excellent billet « Navigateur Chromé et WebOS jantes alliage » par Olivier Ertzscheid sur Affordance.info qui récapitule les principales fonctionnalités et analyse les tenants et les aboutissants de la stratégie de Google avec Chrome. Il suspecte une avancée majeur vers un webOS « made in Google« . C’est effectivement plausible compte tenu de l’intégration de Gears et des applications maison !

Autre chose concernant la licence d’utilisation que PC Inpact a lu pour nous (Des troubles sur la licence d’utilisation de Google Chrome), il semblerait que Chrome s’autorise à modifier le contenu des pages des services visitées au nom du fameux SafeSearch et à ajouter des publicités contextuelles. Google n’est pas un philantrope désintéressé, non plus !

Mais si mes souvenirs sont bons, c’est le lot de chaque service Google. Me trompé-je ?

Google Chrome : nouveau venu chez les navigateurs

La nouvelle est en train de mettre le monde du web en ébullition : Google prépare la sortie aujourd’hui de son navigateur  maison, Google Chrome, basé sur Webkit (le moteur utilisé par Safari). A l’heure où l’accord entre Google et Firefox vient de d’être reconduit, cette annonce sonne fort pour le monde du web.

Mais Google Chrome, qu’est que c’est ? L’approche est un subtil mélange des avantages et des échecs de certains tous les navigateurs existants mais en open-source. Par exemple, Chrome s’appuie sur la séparation des traitements pour chaque onglet pendant la navigation, évitant de gelé tout le navigateur si un seul onglet reste bloqué (ce sera notamment le cas d’IE8), javascript tournera sur une machine virtuelle dédiée (Chrome se base sur le travail de la V8 Team), Chrome respectera les standards (même si on ne sait pas encore si le support de CCS3 est prévu ou si il passe le test Acid3)…

Une petite BD est d’ailleurs sortie pour expliquer le cheminement des développeurs de Google.

Bref, beaucoup de choses mais encore peu de certitudes ! La sortie étant prévue dans la journée, on en saura plus d’ici quelques heures.

Stay tuned!

On en parle ailleurs :

Apture : plugin pour le contenu et les liens contextuels

Apture - contenu et liens contextuels
De retour de congé et au fur et à mesure de la lecture de mes flux, je découvre Apture, un petit plugin pour le blog (et les bloggers). Jusqu’à présent (et sur le bon conseil de mon collègue Jérôme « MaDCOw« ), je testais Zemanta sans en être vraiment convaincu, tant les propositions ne sont pas suffisamment pertinentes pour un contenu francophone.

Les possibilités semblent impressionnantes, on peut ajouter toutes sortes de média :

  • contenu de référence (Wikipédia, CrunchBase, IMDB, Amazon…)
  • vidéo (YouTube, Vimeo, Metacafe, Veoh…)
  • images (Flickr, Wikipédia, Yahoo search, ainsi que le vôtres)
  • audio (imeem)
  • news (Washington Post, BBC…)
  • cartes (Google Map)
  • documents (grâce à Scribd)

La vidéo est éloquente et démontre la simplicité d’utilisation d’Apture.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gsxoxODJByM[/youtube]

On peut mettre un contenu non invasif, « à la Snapshot », par le biais d’une bulle apparaisant avec le contenu choisi ou directement dans le contenu en insérant et, éventuellement en redimensionnant, l’élément multimédia inséré.

Le rendu est du Moneygram point plus bel effet et l’ergonomie est bien pensée. Sans tomber dans l’overdose de contenu riche à tout va, on peut largement s’appuyer sur ce plugin pour enrichir subtilement un article ou un dossier.

via Techcrunch fr